Elisabeth Torlet 1915 – 1944

Élisabeth Torlet s’engage le 16 février 1943. Elle est affectée à Hydra, au corps féminin des transmissions.

Lors de sa formation radio, elle démontre des qualités exceptionnelles qui la font désigner pour apprendre la manipulation difficile et délicate des postes émetteurs-récepteurs clandestins.

Nommée sergent le 15 septembre 1943, elle est parmi les trente volontaires pour des missions périlleuses qui ont répondu à la demande des services de renseignements français. Immédiatement affectée à la direction générale des services spéciaux à Alger, elle se fait remarquer par son cran et son dévouement. Elle obtient son brevet de parachutiste.

Volontaire pour participer à une mission de recherche de renseignement en zone occupée par l’ennemi, elle est capturée par les allemands le 5 septembre 1944 près de l’Isle-sur-le-Doubs. Elle fait preuve d’un merveilleux esprit de sacrifice en résistant à tous les interrogatoires de la Gestapo, « préférant mourir plutôt que de dénoncer ses camarades de mission ».

Déclarée « Morte pour la France », Élisabeth Torlet sera nommée lieutenant et chevalier de la Légion d’Honneur, elle recevra la Croix de Guerre avec palme.

 wholesale jerseys